Bienvenue sur le site de Carrouges Moto

Archive pour juillet 2017

THIRON-GARDAIS

Thiron-Gardais vous connaissez ? On y découvre le Musée et jardin de l’ancien collège royal et militaire. Pour la petite histoire
Stéphane Bern ne se contente pas de vanter le patrimoine français à la télévision, il met aussi la main à la pâte. Acquéreur de l’ancien Collège royal militaire de Thiron-Gardais, dans la région du Perche en Eure-et- Loir , qui tombait en ruine, il le restaure à ses frais : « Thiron-Gardais, c’est l’œuvre de ma vie ». Dans les anciennes salles de classe on peut découvrir une collection rare d’objets et de documents retraçant l’histoire presque millénaire de l’Abbaye de Thiron, la constitution du collège et la création des douze collèges royaux et militaires de France. Dans les anciennes salles de classe du collège entièrement restaurées, Stéphane Bern a imaginé un intéressant musée consacré à l’histoire du collège, à l’histoire et à la création des collèges royaux et militaires par Louis XVI en France et à l’histoire de l’abbaye voisine de Thiron-Gardais fondée en 1114 par Saint Bernard de Thiron. Pour notre part nous sommes partis dans la matinée pour arriver vers midi à Margon non loin de Nogent le Rotrou un magnifique étang nous attend pour pique-niquer. Le temps est superbe. Ensuite Sébastien et Marie nous conduisent chez eux du coté de Nogent pour boire un café. Puis direction Thiron-Gardais qui se trouve à une vingtaine de Km. Si l’on peut que admirer le travail accompli, pour ma part je trouve çà beau mais sévère. Bonne idée dans les jardins on trouve un salon de thé qui vend aussi des glaces. Le temps passe il est déjà l’heure de rentrer.

LA ROUTE 61 TOUTE EN DOUCEUR

Samedi 1 er juillet 2017, la Route 61, change de visage, en effet désormais interne au club. On garde la même trame mais avec beaucoup moins de monde. Quelques copains se sont joints à nous. Nous partons en balade avec une vingtaine de moto visite du musée des automates à Falaise puis retour par la Sauvagère, petite pause boissons dans un bar à la Ferté Macé puis direction Carrouges. Point de ralliement : la salle des associations, on passe un grand moment à bavarder autour l’apéro et des grignottes. On est une quarantaine à se mettre à table. Le repas préparé par Sébastien et Annick traiteur à Carrouges, réjouit le palais. Danses et musique achèvent la soirée. Un après midi cool , calme, tranquille sans stress.