Bienvenue sur le site de Carrouges Moto

SAUMUR : LE MUSÉE DU BLINDE

Dimanche 24 septembre balade sur Saumur 220 km environ. Alençon, le Mans, le Lude, Saumur. Sur le coup de midi la belle équipe arrive a Saumur, le soleil nous accompagne. Prés du restaurant il y a une grosse brocante, sympa! Nous profitons de l’occasion pour flâner un peu. Des parapluies de toutes les couleurs sont suspendus au dessous d’une rue c’est curieux et original. Puis nous prenons place au restaurant franchement très bien, agréable, pas cher (plat, dessert : 14 €), suffisamment copieux, j’avais demandé d’être servi rapidement : impeccable. L’adresse : restaurant le « 7 », 26 places Bilange à Saumur. Ça se trouve à 2 km du Musée des Blindés.

Là ou nous nous rendons. Moi qui ne suis pas fan, franchement j’ai apprécié, bien organisé, impressionnant. Eddy militaire, actuellement en formation sur Saumur est venu nous rejoindre, il est intarissable sur le sujet ce qui fait le bonheur de certain.
Après cette bonne journée il est l’heure de rentrer. Nous passons par le Flèche pour le retour

CARROUGES MOTO vous donne rendez vous à tous le 17 décembre pour la
« virée de Noel »

THIRON-GARDAIS

Thiron-Gardais vous connaissez ? On y découvre le Musée et jardin de l’ancien collège royal et militaire. Pour la petite histoire
Stéphane Bern ne se contente pas de vanter le patrimoine français à la télévision, il met aussi la main à la pâte. Acquéreur de l’ancien Collège royal militaire de Thiron-Gardais, dans la région du Perche en Eure-et- Loir , qui tombait en ruine, il le restaure à ses frais : « Thiron-Gardais, c’est l’œuvre de ma vie ». Dans les anciennes salles de classe on peut découvrir une collection rare d’objets et de documents retraçant l’histoire presque millénaire de l’Abbaye de Thiron, la constitution du collège et la création des douze collèges royaux et militaires de France. Dans les anciennes salles de classe du collège entièrement restaurées, Stéphane Bern a imaginé un intéressant musée consacré à l’histoire du collège, à l’histoire et à la création des collèges royaux et militaires par Louis XVI en France et à l’histoire de l’abbaye voisine de Thiron-Gardais fondée en 1114 par Saint Bernard de Thiron. Pour notre part nous sommes partis dans la matinée pour arriver vers midi à Margon non loin de Nogent le Rotrou un magnifique étang nous attend pour pique-niquer. Le temps est superbe. Ensuite Sébastien et Marie nous conduisent chez eux du coté de Nogent pour boire un café. Puis direction Thiron-Gardais qui se trouve à une vingtaine de Km. Si l’on peut que admirer le travail accompli, pour ma part je trouve çà beau mais sévère. Bonne idée dans les jardins on trouve un salon de thé qui vend aussi des glaces. Le temps passe il est déjà l’heure de rentrer.

LA ROUTE 61 TOUTE EN DOUCEUR

Samedi 1 er juillet 2017, la Route 61, change de visage, en effet désormais interne au club. On garde la même trame mais avec beaucoup moins de monde. Quelques copains se sont joints à nous. Nous partons en balade avec une vingtaine de moto visite du musée des automates à Falaise puis retour par la Sauvagère, petite pause boissons dans un bar à la Ferté Macé puis direction Carrouges. Point de ralliement : la salle des associations, on passe un grand moment à bavarder autour l’apéro et des grignottes. On est une quarantaine à se mettre à table. Le repas préparé par Sébastien et Annick traiteur à Carrouges, réjouit le palais. Danses et musique achèvent la soirée. Un après midi cool , calme, tranquille sans stress.

PRES DE 250 MOTOS A LA CHAPELLE MONTLIGEON

Toute l’équipe de Carrouges Moto avec l’aide de la Sécurité Routière a travaillé depuis près d’un an pour réaliser cet événement. Le père Paul Denizeau avait contacté le club proposant de faire une messe en mémoire des motards défunts. Le président Mikael Smyczynski et son équipe après (5 minutes) de réflexion ne tardaient pas à mettre en place une organisation structurée. Dès le matin du 4 juin sept points de rencontre attendaient les motards dans différents lieux, Flers, Argentan, Alencon entres autres.

Une première de l’orne ! C’est ainsi que dimanche près de 250 motos se rassemblées. Des motards de l’Orne mais aussi des départements voisins et même plus loin sur le sanctuaire de la Chapelle Montligeon. Une très belle célébration,  les motards qui le souhaitaient, pouvaient assister à la messe, ils étaient nombreux à entrer dans la Basilique mais pas tous.  En revanche à l’issu de l’office, tous enfourchaient sa moto, trois prêtres s’unissaient devant la Basilique pour bénir motos et motards.

« Chaque année plus de 600 motards décèdent sur les routes en France  Nous connaissons tous des proches, des copains, des clubs qui sont touchés. Nous sommes très heureux et satisfaits de cette journée Nous ne savions pas ce que cela aller donner,  mais que du bonheur ! Nous avons fait des rencontres notamment avec Emanuel Renouard de la sécurité routière, des clubs que nous avons appris à connaitre et Don Paul un prêtre plein de dynamisme ». Explique le Président et pour conclure « Bien sur nous allons en parler au sein du club mais je ne pense pas m’avancer en disant que l’an prochain nous revenons à Montligeon avec quelques améliorations »

Dinan, une très jolie ville, mais alors…….

Dimanche 7 mai Carrouges moto part en vadrouille (un peu organisée tout de même) destination Dinan 190 kms. Apparemment il va faire beau. Elections oblige nous ne partons pas trop tôt. Ca commence bien tout le monde n’a pas le même horaire de départ. J’ai encore du mélanger les aiguilles.
Bon on y va ! Au passage à St Michel des Andaines, on prend Michel et deux
nouveaux amis Marie et Claude.

A st Hilaire du Harcouet nous faisons une halte au bar de l’Union, au par avant tenu par des motards, le patron actuel n’est pas motard mais il sympa. On arrive pour midi à Dinan et là ca commence on est garé place Dugueclin complètement sur le haut de Dinan. Une dame nous informe que notre réservation « la crêperie du port » comme son nom l’indique se trouve sur le port à environ 1,5 km tout en descente vertigineuse et on y va…. à pied !! Comme d’habitude on passe trop de temps à table, on va manquer le départ du « petit train » pour gagner du temps on prend une ruelle qui nous conduit sur le plateau : des maisons, des petits magasins magnifiques ! Mais elle est en pente !! Au moins à 70% et ca grimpe et ca n’en fini pas, on croit qu’on est arrivé et non ! ca continu… j’ai tout de même acheté en passant des «  kouign amann » spécialité du pays, un gâteau fait principalement de beure et de sucre. Legèrement réchauffé, un vrai délice, mais attention à la ligne. Enfin, on réussi à prendre le « petit train » il nous conduit à travers les rues de Dinan et nous pouvons admirer de nombreux monuments, il peut rouler, on est assis.

On repart en faisant les bords de la Rance les paysages sont grandioses on
roule tout en douceur, on est bien. Puis on accélère un peu, il est l’heure de rentrer. Avec le soleil, malgré les rues en pente on a passé une super bonne journée.

Carrouges Moto à « l’école de la bonne conduite»

Dimanche 26 mars l’équipe de Carrouges moto se retrouvait dès le matin à la salle des associations pour consacrer la journée à une « reprise de la route ».
Les beaux jours reviennent on ressort les motos. Donc après le réconfort (les croissants et le café), la révision du code la route avec Benoit de l’auto école des Avaloirs. Lors des différentes diapositives représentants des situations auxquelles chacun peut être confronté, on pouvait développer et débattre sur la meilleur conduite à tenir. En définitif se sont les commentaires et conseils avisés du moniteur qui primaient.
Le midi on restait sur place pour un bon repas bien mérité.
Le début de l’après midi était consacré à la mise en place de la balade, consignes et explicitations pour rouler seul ou en groupe étaient patronnaient par un gendarme motorisé.
Puis venait la mise en pratique avec une balade de 160 km.
De retour, en fin d’après midi, chacun exprimait sa satisfaction et se disait convaincu de l’intérêt d’une telle journée

LA « SOSTA» POUR CARROUGES MOTO

Samedi 18 février 2017 une partie des adhérents de Carrouges Moto était à la « Sosta », pizzéria à Pré en Pail, pour le repas annuel de l’association.
C’est bon, c’est copieux et le cadre est agréable, de quoi passer une très bonne soirée.

4 juin : Virée d’été et Bénédiction Moto

Virée d’Été – Bénédiction Moto le 4 juin 2017

– 11 h, Messe à la mémoire de tous les motards disparus, suivie d’une bénédiction des motos et motards.

*Il est bien évident que les convictions religieuses de chacun n’ont aucune importance, le but étant d’avoir une pensée pour tous nos motards défunts. Le choix d’assister à la messe est libre, aucune obligation, sauf de mettre nos montres à l’heure afin d’arriver ENSEMBLE à la Chapelle Montligeon.

TRAME :

– Dans de nombreux secteurs il y aura un « référent » selon sa situation géographique, il décidera d’un point de rassemblement.
Chaque point de rassemblement rejoindra la Chapelle Montligeon en se greffant, si possible, à un point de ralliement sur son trajet. (Décidé par Carrouges Moto)

– Se rendre à la Chapelle Montlligeon où l’office sera célébré par le père Paul Deniau.

A l’issue de la cérémonie : bénédiction des motos et motards

PROGRAMME :

-si notre projet t’intéresse et si tu souhaites t’y associer, contactes-nous en nous précisant ton lieu de résidence, nom et adresse, club, s’il il a lieu, soit par téléphone, soit par mail (de préférence)

Une réunion rassemblant tous les « référents » aura lieu à Carrouges, fin février. Cette session sera l’occasion de se rencontrer, de répondre à toutes tes questions.

PRÉCISIONS:

La « Virée d’Été » est gratuite.

A la Chapelle Montligeon plusieurs pelouses et parkings pour pique-niquer (pique-nique à la charge de chacun).

Carrouges Moto, en collaboration avec la sécurité routière, se charge de toutes les démarches administratives.

INVITATION

Assemblée Générale 

vendredi 3 février 2017
à la Salle des Associations de Carrouges

à 21 heures
tel 0233270575

TRIPES ET PETIT DÉJEUNER POUR CARROUGES MOTO

Dimanche 15 janvier 2017 plus d’une trentaine de convives se réunissaient chez Josette et Raymond pour déguster les TRIPES pour les uns, et un copieux petit déjeuner pour les autres. Animation devenue incontournable. C’était l’occasion d’accueillir Magalie une nouvelle adhérent. Presque 7 kg de tripes faisaient le régale de chacun.
Comme d’habitude, conversation blagues et rigolade étaient au menu.