10 Juin 2018 – Bénédiction Motos

Ah les tripes annuelles

Ah les tripes annuelles

Il faut vraiment avoir un impératif pour ne pas répondre présent aux tripes annuelles

Cette année c’était chez le président Mikael Smyczynski . Nous étions une trentaine, il a presque fallu pousser les murs et déplacer les meubles. Pour les uns : tripes et pour les autres : petit déjeuner

Après les retrouvailles direction Alençon pour les « puces Moto »

Prochaine virée : du coté de Laval

 

« CARROUGES MOTO » démarre la saison

Vendredi 22 février la première animation de l’année pour le club « Carrouges Moto » a été une soirée au restaurant, l’occasion de se rassemblée pour une bonne soirée et de faire connaissance, puisque 6 nouveaux membres ont adhéré au club ;

En premier lieux se tenait une réunion permettant de revoir un calendrier bien rempli, Futuroscope, fête du bulot, etc…. Sans oublier le rassemblement à la Chapelle Montlignon qui devient l’animation incontournable des motards.

Pour cette soirée délice les organisateurs n’ont pas cherché un restaurant bien loin. Puisque à Carrouges, l’ancien « Hôtel du Nord » rebaptisé « les quatre éléments » vient d’être repris par Nadia et Roman, il fallait donc tester. Une cuisine traditionnelle, faite maison, raffinée, un enchantement pour le palais un délice pour les yeux. Satisfaction pour tout le monde.

Prochaines activités : les trippes chez monsieur le président,  la fête du bulot le 28 avril.

une partie du club, au centre Nadia la nouvelle gérante

Les motards dans le brouillard

C’est sur une ancienne mobylette orange que le Père Noel faisait son entrée dans la salle polyvalente de Carrouges dimanche 16 décembre 18

 Le cher vieux bonhomme était accueilli par les enfants de la commune avec des applaudissements nourris au rythme de « petit papa Noel »

Au par avant une soixantaine de motards se rassemblait sur le parking de gare de Sées

Dans le froid et le brouillard ils étaient heureux de boire un bon café bien chaud

Le verglas, l’épais brouillard du jour, et la morosité générale peuvent expliquer le si peu de monde

Mikael, le président s’estimait tout de satisfait. En cortège les motards se rendaient jusqu’à Carouges ou les attendaient chocolat, café et crèpes

Prochaine grand rassemblement : la Chapelle Montligeon le 16 juin 2019.

Bénédiction et Messe pour les motards défunts

Virée De Noël 2017

Plus de 200 motos et près de 250 kg de pâtes au profit des « Restos du Cœur » de la Ferté Macé

Le défilé des motards n’en fini pas d’entrer sur la place de la cathédrale à Sées. Un temps mitigé mais un bon café pour se réchauffer. Beaucoup de motards ont plaisir à se retrouver chargé des paquets de pâtes, pour la désormais renommée et populaire « Virée de Noël ».

Le temps étant convenable l’équipe de Carrouges Moto conduit le cortège par le circuit le plus long

Sées, Mortrée, Fleuré, Boucé ….

Superbe arrivée à Carrouges par les ronds-points. De la salle polyvalente les clichés sont magnifiques.

Dans la salle ; crêpes, chocolat, café attendent les motards

Le père noel arrive sur un engin électrique prêté par un nouveau commerçant « Ecoriders » rue de la cave aux bœufs à Alençon

Prochain grand rendez vous le 10 juin 2018 pour la virée d’été direction Montligeon

Virée de Noël

SAUMUR : LE MUSÉE DU BLINDE

Dimanche 24 septembre balade sur Saumur 220 km environ. Alençon, le Mans, le Lude, Saumur. Sur le coup de midi la belle équipe arrive a Saumur, le soleil nous accompagne. Prés du restaurant il y a une grosse brocante, sympa! Nous profitons de l’occasion pour flâner un peu. Des parapluies de toutes les couleurs sont suspendus au dessous d’une rue c’est curieux et original. Puis nous prenons place au restaurant franchement très bien, agréable, pas cher (plat, dessert : 14 €), suffisamment copieux, j’avais demandé d’être servi rapidement : impeccable. L’adresse : restaurant le « 7 », 26 places Bilange à Saumur. Ça se trouve à 2 km du Musée des Blindés.

Là ou nous nous rendons. Moi qui ne suis pas fan, franchement j’ai apprécié, bien organisé, impressionnant. Eddy militaire, actuellement en formation sur Saumur est venu nous rejoindre, il est intarissable sur le sujet ce qui fait le bonheur de certain.
Après cette bonne journée il est l’heure de rentrer. Nous passons par le Flèche pour le retour

CARROUGES MOTO vous donne rendez vous à tous le 17 décembre pour la
« virée de Noel »

THIRON-GARDAIS

Thiron-Gardais vous connaissez ? On y découvre le Musée et jardin de l’ancien collège royal et militaire. Pour la petite histoire
Stéphane Bern ne se contente pas de vanter le patrimoine français à la télévision, il met aussi la main à la pâte. Acquéreur de l’ancien Collège royal militaire de Thiron-Gardais, dans la région du Perche en Eure-et- Loir , qui tombait en ruine, il le restaure à ses frais : « Thiron-Gardais, c’est l’œuvre de ma vie ». Dans les anciennes salles de classe on peut découvrir une collection rare d’objets et de documents retraçant l’histoire presque millénaire de l’Abbaye de Thiron, la constitution du collège et la création des douze collèges royaux et militaires de France. Dans les anciennes salles de classe du collège entièrement restaurées, Stéphane Bern a imaginé un intéressant musée consacré à l’histoire du collège, à l’histoire et à la création des collèges royaux et militaires par Louis XVI en France et à l’histoire de l’abbaye voisine de Thiron-Gardais fondée en 1114 par Saint Bernard de Thiron. Pour notre part nous sommes partis dans la matinée pour arriver vers midi à Margon non loin de Nogent le Rotrou un magnifique étang nous attend pour pique-niquer. Le temps est superbe. Ensuite Sébastien et Marie nous conduisent chez eux du coté de Nogent pour boire un café. Puis direction Thiron-Gardais qui se trouve à une vingtaine de Km. Si l’on peut que admirer le travail accompli, pour ma part je trouve çà beau mais sévère. Bonne idée dans les jardins on trouve un salon de thé qui vend aussi des glaces. Le temps passe il est déjà l’heure de rentrer.

LA ROUTE 61 TOUTE EN DOUCEUR

Samedi 1 er juillet 2017, la Route 61, change de visage, en effet désormais interne au club. On garde la même trame mais avec beaucoup moins de monde. Quelques copains se sont joints à nous. Nous partons en balade avec une vingtaine de moto visite du musée des automates à Falaise puis retour par la Sauvagère, petite pause boissons dans un bar à la Ferté Macé puis direction Carrouges. Point de ralliement : la salle des associations, on passe un grand moment à bavarder autour l’apéro et des grignottes. On est une quarantaine à se mettre à table. Le repas préparé par Sébastien et Annick traiteur à Carrouges, réjouit le palais. Danses et musique achèvent la soirée. Un après midi cool , calme, tranquille sans stress.

PRES DE 250 MOTOS A LA CHAPELLE MONTLIGEON

Toute l’équipe de Carrouges Moto avec l’aide de la Sécurité Routière a travaillé depuis près d’un an pour réaliser cet événement. Le père Paul Denizeau avait contacté le club proposant de faire une messe en mémoire des motards défunts. Le président Mikael Smyczynski et son équipe après (5 minutes) de réflexion ne tardaient pas à mettre en place une organisation structurée. Dès le matin du 4 juin sept points de rencontre attendaient les motards dans différents lieux, Flers, Argentan, Alencon entres autres.

Une première de l’orne ! C’est ainsi que dimanche près de 250 motos se rassemblées. Des motards de l’Orne mais aussi des départements voisins et même plus loin sur le sanctuaire de la Chapelle Montligeon. Une très belle célébration,  les motards qui le souhaitaient, pouvaient assister à la messe, ils étaient nombreux à entrer dans la Basilique mais pas tous.  En revanche à l’issu de l’office, tous enfourchaient sa moto, trois prêtres s’unissaient devant la Basilique pour bénir motos et motards.

« Chaque année plus de 600 motards décèdent sur les routes en France  Nous connaissons tous des proches, des copains, des clubs qui sont touchés. Nous sommes très heureux et satisfaits de cette journée Nous ne savions pas ce que cela aller donner,  mais que du bonheur ! Nous avons fait des rencontres notamment avec Emanuel Renouard de la sécurité routière, des clubs que nous avons appris à connaitre et Don Paul un prêtre plein de dynamisme ». Explique le Président et pour conclure « Bien sur nous allons en parler au sein du club mais je ne pense pas m’avancer en disant que l’an prochain nous revenons à Montligeon avec quelques améliorations »